mercredi 27 juin 2018

visite de Andenes. Gros temps à Bjarkøya

Mardi 12 juin, gros temps de ENE, on reste à l'abri. L'après-midi visite de Andenes en bus.Tous les noms finissant par  -nes indiquent des pointes de terre ou des péninsules. Vaiment pas de place pour nous, ni pour un hivernage. Il parait que la protection est vraiment minimale en cas de tempète d'hiver, et qu'il y a eu des accidents de bateaux dans le port de pèche...C'est un centre de Safaris Baleines mais il n'y en a plus cette année...










ruines de l'ancien port




maison hantée? à vendre

mais habitée...

ossements dans le musée des baleines

le grand phare

vestiges de la  voie ferrée qui a servi à bàtir l'énorme môle de protection


route de retour avec l'étonnant relief  très varié


mercredi , retour à Bjarkøya one more time! toujours avec plaisir.  

temps chargé

Un coucou au passage à la réserve d'oiseaux


les maisons sont souvent ornées de figurines expliquant le métier du propriétaire


En route, la Skippette pèche un énorme cabillaud, plus de 10 kg selon un pècheur du port, qui va nous  aider à découper la bète. 



S'en suivra le questionnnement de la conservation: sous-vide, en conserve, en direct, en rillettes...10kg de poisson = 2.2kg de chair)


vive la machine à vide, merci Denis!


 Bjarkøya est animé:à l'église,  remarquable concert d'une chorale de Harstad qui s'est déplacée pour un anniversaire . 
samedi 16, rafales à plus de 42 Kt de sud, bien protégés


 mais le ferry continue sa tournée comme d'habitude !




dimanche 17 départ vers Tromsø, à la voile, mais j'abandonne la remontée, vu le vent dans le nez, de près de 30 noeuds...Je nous détourne à 23 heures vers l'anse de  Spilderbukta 69°26,199N et 18°29,681E protégé de l'est. Mais pendant la nuit le vent tourne au SE 25 noeuds  E avec un long  fetch désagréable . 
lundi 18 nouveau départ vers Tromsø en profitant de la marée (courant 4kt favorable ) et de la baisse du vent. On arrive enfin au Port Municipal
300 NOK la nuit, avec éléctricité et eau. On a trouvé une douche au nouveau terminal des ferries. 

1 commentaire:

S/Y Belisama a dit…

Impressionné par le cabillaud! Quelle technique de pêche? Traîne? À quelle vitesse?
Nous avons testé hier une nouvelle technique de cuisson. Le cabillaud comme beaucoup d'autres poissons peut se cuire sous vide en 20 minutes à 52°C. Comme c'est la température de l'eau de notre chauffe eau, nous avons plongé un sac de saumon sous vide dans l'évier et recouvert avec de l'eau chaude. C'était prêt an 20 minutes et parfaitement cuit (nous avons remis de l'eau chaude à mi-cuisson). Sympa quand la cuisine se fait toute seule lors de l'approche au moteur du port ou du mouillage!