vendredi 30 mars 2018

Ça avance


D'abord il a fallu 3 jours pour remettre en marche le poêle: j'ai intégré dans le circuit de GO un filtre pour récupérer les boues du réservoir,  après avoir trouvé un tuyau compatible. Tout marche enfin!

On commence à dégager au marteau la gangue de glace sous la neige du pont, gangue épaisse et surtout très lourde: la flottaison va remonter de plusieurs centimètres!




un de nos voisins sans soins

Ensuite la machine à coudre ressort pour réparer la capote qui a 7 ans dont 2 sous le soleil du Portugal



Nous avons revu nos amis Signhild et Dag-Eric qui nous avaient accueillis si bien l'année dernière.
Voici la vue de la maison que loue Signhild avant d'intégrer celle qu'elle fait construire. Celle-ci est tout en haut de la montagne de Tromsø. Notre vaillante petite Toyota hybride monte la pente sans souci: très bons pneus!



Signhild et Dag-Eric  nous font découvrir un magasin de Kvaløya ou enfin (!!!) nous avons un choix digne de la France . Bon , les huitres sont absolument hors de prix:elles se vendent comme en Suède,  à l'unité, l'équivalent de 1.5€!  My dear Claude, how can we eat 2 dozens of oysters each like in Bénodet??


 Le trafic aérien continue comme d'habitude


 Ballade à pied autour de l'appartement que nous avons loué pour la première semaine.

vue du balcon de l'appartement, gràce à AirBnB
La Skippette est partie avec son amie faire du ski de fond et goûter sur la neige, pendant que je vaque aux occupations ménagères .

Remarquez que Cybèle revêt quelques habits de printemps (capote et bimini) malgré la neige: on y croit!

1 commentaire:

Nautal a dit…

Quelle quantité de neige ! c'est incroyable.... merci de partager avec nous vos voyages et expériences! salutations et bonne chance