samedi 12 août 2017

Silda-Statt-Runde

Jeudi 27 juillet ,la sortie de Kalvåg a été pleine de surprises .D'abord une petite erreur de programmation de la route sur l'Ipad: dans un dédale entre des iles, une ligne électrique à 12m de haut: vite demi-tour sur place juste au moment où le vent monte à 25 noeuds sous génois et 1 ris.
Puis le vent qui monte encore et creuse la mer: soudain  le chat qui faisait la veille avec moi, (préscience?) rentre dans le carré, et 1 minute après j'embarque de l'eau dans le cockpit par une mauvaise vague. Pourtant nous n'étions pas en zone dangereuse... 




ciel extraodinaire


Arrivèe le soir à Silda, "station très courue" selon les guides:nous ne sommes  que 3 voiliers.  
150 KR avec électricité 
 
superbe travail de maçonnerie

 Vendredi 29, on se prépare à passer le redoutable Statt, si dangereux que la station de sauvetage propose parfois un accompagnement, et que depuis des années se forme le projet de créer un tunnel pour les cargos et paquebots (!!) pour éviter ce promontoire. Veillée d'armes, consultation de Barent's Watch ( voir billet plus tard) , 3 météos différentes (Gribs, Navtex et YR.No) évidemment pas d'accord, repérage des zones " crossing waves ", et on s'élance.... Au moteur! car le vent est tombé. 
Finalement on va mouiller dans une petite anse du Stattlandet (62° 09' 821 et 05 °17' 642) 
 Attention bien suivre le chenal en baïonnette.évident si vous suivez les "doigts " indiquant la bonne direction (regardez les cailloux!)
il "suffit" de laisser la première marque à tribord et immédiatement la deuxième à babord!réservé aux Ovnis!




 Superbe, sans téléphone, sans personne,mais  plein de chèvres et avec une jolie petite cascade.
 On continue la remontée tout moteur, avec de superbes passages



fond de sable à 3 m, eau transparente...

 

L'ile de Runde est  une trés belle étape pour vélo, randonnée ,surtout les  oiseaux: c'est un paradis pour les ornithologues.Plus de 50000 couples d'oiseaux de mer, northerngannets, skuas, aigles de mer, macareux...230 espèces différentes.


encore de la belle ouvrage!

le secret des avancées de toit typiques dans les ports de pèche: grosse démultiplication
Dans le visitor center on peut voir un passionnant film sur la vie des oiseaux de mer, surtout des macareux, entièrement dépendants des déplacements des bancs de harengs.
Sac à dos, c'est parti 
çà monte très dur


permission de passer SVP?
les moutons se grattent le dos ainsi


la tache rouge  rouge au milieu  est un bateau de touristes, et les points blancs des milliers d'oiseaux
rigoles pour éviter le ravinement et protéger les champs de tourbe

Une énorme   Wave Power Buoy expérimentale est implantée dans une baie et récupère l'energie des vagues pour la transformer en courant électrique : son piston coulisse dans la bouée et descend à plus de 30 m de fond.

ne dirait-on pas un oiseau?

Lundi 31,gale warning (avis de grand frais) : grandes manœuvres sur gardes et propulseur pour sortir de l'emplacement: full speed sous trinquette seule jusqu'à Ålesund

Aucun commentaire: