dimanche 27 août 2017

Moskstraumen-Sørvågen-Å

Mercredi 23 aout. Il faut  passer un endroit dangereux, le fameux Moskenesstraumen . Il fait 7° le temps est bouché, mais le vent  favorable.

Résultat de recherche d'images pour "moskenesstraumen"
© Pinterest

Résultat de recherche d'images pour "moskenesstraumen"



sculpture du Maelstrom et du Kraken, monstre marin
Nous n'irons bien sùr  pas dans ces remous énormes , et ferons un grand détour, mais malgré cela, le courant est par endroits violent, nous donnant des accélérations jusqu'à 8 noeuds. On va voir quelques tourbillons, qui malheureusement ne rendent rien en photos.
Une particularité de ces tourbillons, ils ne se produisent pas au point le plus étroit du passage, mais plus loin, avec un mécanisme mal compris.



Nous entrons au chausse-pied dans le port de Å,   le nom le plus court de toute la Norvège.


C'est aussi la fin de la route des Lofoten , donc avec des  touristes...

 C'est  encore un ancien port de pèche reconverti à la pèche sportive: on peut y louer des petites vedettes bien équipées, et ensuite vider ses poissons sur place


Très intéressant Musée : Lofoten Tørrfiskmuseum, et notre rencontre du jour: le propriétaire, ancien pécheur, qui parle entre autres le français. Il est intarissable, et haut en couleurs. Nous pouvons voir un passionnant vieux (>20 ans...) film de Thalassa sur la pèche à la morue aux Lofoten, en VF sous-titrée anglais.
Tout est bon dans la morue:
-la chair  ,surtout pour l'Italie (Barcalao) l'Espagne (Bacalao) et le Portugal (Bacalhau)
-les  tètes,pour le Nigéria: bouillies avec racines et piment rouge,le bouillon est riche en protéines
 -le foie, pour la fameuse huile de foie de morue!!  "le seul produit recommandé par le Ministère de la Santé Norvégien"
-les oeufs (fumés, épicés, avec conservateurs , devenant le Kaviar norvégien).
-la peau, si dure qu'on  peut la tanner et en faire  des articles de maroquinerie
Le poisson est le plus souvent séché,au moins 3 mois, mais parfois aussi salé, ou mème congelé: au début avec de la glace des lacs gelés, puis en 1960 avec une machine à glace.


Comme nous ne pouvons pas rester plus de 3 heures, nous partons pour Sørvågen un peu plus loin: le ponton du fond , en face du restaurant, nous tend ses taquets pour 200 Kr avec électricité et eau, sans douche.
le gros ponton amortit bien le ressac



Là aussi les bateaux mème à quai ont des ancres: le ressac peut ètre important. Le ponton de l'entrée juste après le brise-lame est très inconfortable!
le chalutier a deux ancres!

celui-ci a 3 mouillages en plus du quai

Jeudi 24 aout, visite du remarquable Norwégian Telecom Museum où l'on comprend l'importance capitale des communications pour les pècheurs: Sørvågen a été en pointe car il fallait améliorer la rentabilité du  commerce du poisson, donner des infos météo, et accessoirement permettre de communiquer aux familles
 -1861 premier télégraphe fixe
-1906 premier service sans fil d'Europe du Nord
-1908 premier service de radiotelegraphe pour les navires
-1928 premier téléphone sans fil de Norvège
-1946 premier service de radio décimétrique  .


la première ligne filaire s'arrète à Sørvågen car il était impossible de placer un càble sous-marin dans le Moskstraumen

encore une machine française!

L'après-midi , nous partons en rando vers Å à nouveau, pour une nouvelle visite. Et une rencontre inattendue, Elisabeth et Sven, rencontrés en bateau il y a 2 ans aux Vaderoarna  SWE) et qui viennent de Suède en Moto!Valérie était restée en contact par Facebook

un lac derrière  Sørvågen

balalde à pied vers Å


quelle élégante façon de ranger les filets!

Aucun commentaire: