dimanche 13 août 2017

De Longva à Straumøya

Reste moins de 300 milles pour Tromsø, à vol de goéland, mais en fait beaucoup plus du fait des détours !! Courage, on en a fait déjà 1870 depuis fin avril...On repart vers le nord, d'abord au moteur et au calme



notez l'arc en ciel?
 mais le temps se dégrade vite , il commence à pleuvoir par intermittences, avec des morceaux d'arc en ciel (Denis, qu'est-ce que c'est?) puis des averses torrentielles  qui m'obligent à choisir un havre de repos: Longva. Le lendemain: ciel bleu

 cadeau d'un habitant de l'ile sympa:

Jeudi 3 août, cap au NE et vent de NE, 18 à 22 Kt on tire x bords sous trinquette et 1 ris.le courant s'est inversé, influencé par le vent, donc dans le nez aussi.


Un petit coucou à Alain et Marie-Rose qui sont (déjà) sur le retour.
 Superbe arrivée coup de coeur sur Ona.

admirez: il ne pleut pas!!


 Attention un caillou juste devant le ponton, â 1 mètre de fond...  


 Les goelands nichent partout, et se fichent des obstacles pour faire leur nid, mème sur la coque du ferry!!


 L'ascension du petit phare permet de profiter d'un magnifique panorama









un énorme ferry pour un tout petit port
125 kr avec électricité, eau, douche, wc juste lave-linge en plus
Vendredi 4, plus un souffle. la Skippette pèche 3 gros lieux dont un s'enfuit. 
le cormoran confirme le "doigt" de la balise
non, ce n'est pas un sous-marin Russe perdu

Le " port" de Håholmen n'est pas sur les cartes ni sur les guides, car c'est le port privé d'un hôtel superbe endroit, 200 Kr avec électricité, douches ,coup de coeur++ 










5 août le vent prévu de NE est en fait de l'ouest, et on sort la lingerie fine: le gennaker, puis hélàs la risée Volvo.et on passe la nuit dans un petite anse au sud de Hitra .
Changement total de décor le lendemain: les montagnes ont disparu, la côte est plate, le phare de Slettingen que j'apercevais  au large est en fait sur une péninsule très basse.

 Arrêt à côté de Mausundvaer (erreur de libellé dans le Havneguiden 4 ).
 7 août, vent portant 20 â 25 noeuds en rafales, on rencontre le fameux Balthazar ( Salt 57) qui redescend au moteur .
çà souffle! et çà mouille jusque sur l'objectif

 8 août prévu 20 noeuds, on en aura 25 â 30: 2 ris trinquette avec grosse mer au debut. On passe devant Rorvik, mais le vent portant nous fait continuer par de jolis chenaux entre les iles jusqu'à Leka, port du nord car la partie sud est réservée au ferry.
ancien phare

 Un jour de relâche, pour essai de vélo amis ça monte beaucoup. Cailloux particuliers car changeant de couleur selon l'heure du jour: jaune à midi et rouge le soir. 
10 août, vent prévu S15 noeuds, en réalité 20 â 30...sous génois seul partiellement roulé avec visi exécrable parfois moins de 100 m sous pluie +++ Bateaux de travail des pêcheries . Ligne droite Pluie toute la journée jusqu'à Brønnøysund 
c'est moi sous la pluie
 300 kr -+ 50 pour électricité!!Grosse déprime en tentant de faire les courses à la Mega-Coop
 Ce port est juste au milieu de la côte W, entre Lindesnes et Cap Nord à 850 milles . Pas de visite...
Vendredi 11, sous la pluie, on ressort, et on déniche un ponton abrité du Sud, organisé par le BåtClub de Brønnøysund: Straumøya. Abri relatif mais sùr car solide.

pour finir, quelques mots sur les fermes marines industrielles

centre de contrôle permanent, et de stockage-répartition de la nourriture (par les tuyaux)

la trompe verdàtre envoie les granulés de nourriture

bateau-usine qui soulève les filets et aspire les poissons

Aucun commentaire: