mercredi 12 juillet 2017

Norheimsund-Lykelsøya-Bleivik

Norheimsund est un port connu des français pour la possibilité d'hivernage :120Kr/mètre/mois sur 5 mois payés, mais on peut rester 9 mois. Protection OK sur ponton fixe, électricité en plus. 
Mais la ville ne nous a pas enchantés , semblant morte. 250Kr par jour avec électricité, douches sur jetons
Heureusement deux centres d'intérèt
-la  cascade, très touristique
un chemin permet de passer sous la cascade


nous posons entre deux séries de bus chargés





-et surtout le Musée Maritime qui est aussi un lieu de maintien du savoir-faire  renommé, un vrai chantier qui travaille sur commande, et un lieu d'éducation (on peut y passer un brevet de corderie, par exemple)
troncs qui serviront à des étraves

devinette:A quoi servait cette machine?

27 ans de ma jeunesse....;


c'est la poupe du bateau!

atelier de construction de bateaux neufs

Remarquable exposition photographique
on dirait un tableau!


Temps bouché le lendemain, au moteur encore. On passe sur une fosse de plus de 800 m de fond devant des montagnes à plus de 1000 m de haut!

Arrèt pique-nique dans une toute petite anse, repérée à l'AIS car il y avait un gros bateau de plaisance . On tombe sur un énorme motor-boat de 57 pieds tout neuf, un Fleming 57, qui a aussi son hangar flottant pour éviter la neige et les poussières!Le propriétaire fort aimable nous invite à couple de son hangar


Et le soir, découverte d'un charmant petit archipel à Lysekøya       59°48'469N & 05°40'307E avec un ponton pour nous tous seuls



Il y a de nombreux pieux dans la roche autour de la baie, , comme en Suède, et un ponton flottant, mais occupé par 6 vedettes.
  

Dimanche 9, sous la pluie et au moteur (!!) mais avec de la brume en plus, on dépose nos amis Helga et Jean-Paul à Liervik
Chantier d'énormes éoliennes flottantes: 80m de tirant d'eau et 176m de tirant d'air, à destination de l'Ecosse. Quand on voit les polémiques stériles en France sur l'implantation de parcs éoliens...



Un ancrage sympa sur la carte à Bleivik: en fait encore un centre d'entrainement sur le sauvetage dans les plateformes. Une bouée nous tend les "bras" pour une nuit très abritée. Mais le poèle est le bienvenu!


Aucun commentaire: