jeudi 27 avril 2017

Départ!

mercredi 26 avril.
Une dernière tempète de grèle tente de nous dissuader de partir, mais la décision est prise.



le bateau est quasiment prèt = toutes les sécu sont OK, le reste sera fini en route.



Au-revoirs touchants : embrassades à la suédoise dans le bureau du Maitre Leif, puis sur le quai.

 Une savante manoeuvre sur garde pour  nous extraire de notre cocon hivernal, profitant du vent qui vient de tomber, et d'un beau rayon de soleil qui illumine les artistes.
Il fait très froid, comme prévu. Mais le poèle va continuer de tourner jusqu'à amélioration. Nous nous présentons au Danviksbron qui nous salue.



Messages de Lars et Denis qui nous espionnent sur Marine-Traffic
Et nous enfilons tous les ponts...

là il ne fait pas encore très froid



Arrèt obligatoire en amont du Malärbron pour cause de passage de cargos. Le gardien de l'écluse nous demande de rentrer entre pont et écluse juste avant un énorme cargo.Mais aucun arrèt possible: il faut se glisser près de la berge et de ses arbres, pendant que le cargo déplace une énorme masse d'eau qui veut nous coller sur une vieille pile de pont. Vive le propulseur, mais notre pataras a emporté quelques branches d'arbres de la rive


L'essai des combinaisons de Moto-Neige offertes par Björn et Ann-Charlott est très intéressant: la mienne est très confortable sans commune mesure avec le ciré Musto. Par contre elles ne sont pas waterproof/

La descente du canal de Södertalje est plus belle en aval de l'écluse. Mais le temps ne se prète pas  à une navigation nocturne: cap sur le merveilleux mouillage naturel de Norrviken. Mais les cartes sont fausses pour son entrée: au lieu de fonds de 3 à 4 m,  j'ai touché à 1.30m...Il faut passer au sud du petit banc de cailloux de l'entrée+++
Nuit calme, sans vent. Et le lendemain matin, -3°, le pont est givré, comme nous ;-) !


 La suite quand je pourrai!

Aucun commentaire: