dimanche 29 janvier 2017

tablettes et navigation sur Cybèle 17: pourquoi, comment

Nous avons choisi deux tablettes Ipad avec GPS (une "vieille" Ipad 2 et une actuellement nouvelle Ipad Air2) pour compléter le traceur Raymarine C95 à la barre. Ce post est l'explication de notre choix et de leur utilisation.
Ceci n'engage que moi!
mis a jour 09/02/2017


1-pourquoi?

-j'ai dù manger mon chapeau il y a quelques années  (je suis PC depuis des lustres) et prendre une Ipad car la cartographie Navionics me plaisait. Mème si hélàs la politique de vente de Navionics dérape, cela reste extrèmement abordable, comparé aux cartes  papier ou aux cartes embarquées des traceurs.
-la théorie de Tolérance de Panne (Fault Tolerance Theory) me semble importante en bateau. Le traceur est malheureusement monobloc, propriétaire, et de plus en réseau ST et NMEA . Toutes choses permettant de vérifier la Loi de Murphy: çà casse toujours au mauvais moment.Deux carto , 2  GPS et 2 alimentation séparées diminuent les risques.De plus le GPS externe du bateau est vu sur le Navtex sans passer par le traceur.
-mon traceur  est wifi, donc pilotable par la tablette.
-en cas de crash (foudre, panne totale de 12V.bord...)les tablettes marchent encore. 
-mais les tablettes ont des inconvenients : fragiles, peu visibles au soleil, nécessitant une enveloppe waterproof et alors difficilement connectables à une source 12V, alors qu'elles sont gourmandes.Désagréable, le plan de polarisation de l'écran n'est pas identique à celui des lunettes de soleil, ce qui oblige à l'incliner quand j'ai mes lunettes. Ne pas oublier aussi que le GPS des tablettes n'est pas de technologie WAAS, donc un peu moins précis. De toutes façons je ne me fie jamais aveuglément au GPS: les yeux et  le radar sont plus fiables.
A noter que la mème cartographie est utilisable sur les Iphones, mais peu visible.Pour le bib en cas d'abandon du navire?

-pourquoi pas un PC? Parce qu'il est loin de la barre++, fragile , difficile à utiliser avec les doigts mouillés,consommateur de courant, et que la carto est plus chère.Je ne parle pas des CM93 ed.2011, gratuites mais pas à jour.Je pourrais "voir " l'écran du PC sur une tablette mais pas le piloter.Le PC est mon bureau.

-pourquoi pas un Androïd?: au début, pour la cartographie. Je n'ai pas suivi les dernières versions.

2-comment?

Ma première tablette devenue poussive  est fixe à la table à cartes,connectée au 12V et au Wifi ,est utilisée pour
  • le pilotage du traceur  avec le Raycontrol: lecture à l'abri, paramètrages faciles. 


position cartographie


et position tiroir de commande sorti,à droite







évidemment le format n'est pas exactement celui du traceur.


  • les images Google Earth chargées au port, pour compléter les cartes dans des endroits difficiles. 

entrée du port de Anholt
  •  la réception des cartes météo par Weather 4D Pro, soit par internet soit par Iridium  quand j'achète des unités
  •  la lecture des journaux sur le net
  • elle contient aussi une cartographie Navionics , mais la lenteur est agaçante.
  • et tous les manuels d'entretien du bord, accessibles offline
  • j'oubliais: la réception des mails et des météos à terre quand on n'a pas assez d'internet à bord 
Cet Ipad est connecté à un boitier Wifi AxcessPoint , lui -mème branché sur l'Iridium. je ferai un topo là-dessus quand j'aurai rechargé les drivers et pris mon abonnement chez Naya.
Je viens de rajouter une alimentation 12V à l'entrée de la descente, pour utiliser cet Ipad en répétiteur du traceur pendant les longues veilles à l'abri de la capote.


l'Ipad Air 2 contient les cartes Navionics complètement à jour,est montée sur un support ad hoc sur la colonne de barre (avec une alimentation 12V ) et permet donc de
  • ++ préparer le plan de route optimisé, diablement utile dans les dédales de chenaux et d'iles de notre Scandinavie bien-aimée.
  • suivre la route effectuée (log)
  • ètre remplacée par l'autre tablette si elle vide sa batterie au mauvais moment
  • par contre elle ne va sur internet que pour upgrader les cartes, et aucune autre application ne tourne en arrière-plan (notifications, pop-up), pour économiser la batterie
  • La nuit il importe de baisser au maximum le rétro-éclairage de l'écran+++
Prochainement je vais me lancer dans les routages, je vous raconterai.

NB important: nous gardons des cartes marines papier, compas de relèvement, compas à points sèches , crayon et gomme, pour le cas de  black-out GPS... Ne riez pas, cela nous est arrivé dans les cailloux des Scillies Est!
Regrets: ne pas avoir  le radar séparé , connectable à la tablette, en cas de crash du traceur ; de mème pour le signal AIS: il faudrait ajouter un convertisseur, et passer à InavX...

Aucun commentaire: