mercredi 14 septembre 2016

Un peu de Turku

Nous croisons une nouvelle fois notre route d'il y a deux ans, destination Ruissalo Marina puis Turku, pour retrouver de très bons amis (voir le billet suivant). La route serpente entre les iles et ilôts, parsemée de superbes summer cottages de toutes tailles









panoplie: spa, sauna, bouée de mouillage, ponton

bouée de danger isolé: normalement deux "boules"noires
 et soudain, au détour de ce dernier merveilleux chenal, le choc de la civilisation: les ferries


  Et quand on approche de la ville de Turku, ce ne sont plus des summer cottages mais des maisons d'habitation permanente de grand luxe





Ici une bouée babord du chenal principal qui porte des traces de chocs: les ferries passent dans le jardin!
sauna de luxe
une partie du Musée Maritime

ils ont conservé les grues des chantiers navals

Un autre grand voilier est monté en cale de radoub (dock flottant ) pour se préparer à la course des grands voiliers l'année prochaine .


les superbes Halles, toujours en fonction

Pour ceux qui veulent voir plus de Turku, en particulier la visite du chateau, attendez la parution de Valérie sur son Facebouc.
Quant à moi, je suis toujours passionné par les églises. Et justement la Cathédrale de Turku est pleine de superlatifs.
le clocher culmine à 101 m au dessus du niveau de la mer

-la principale Eglise Luthérienne de Finlande, consacrée à Marie  Vierge Bénie et à St Henri, premier évèque de Finlande.
-un des plus grands témoins de l'architecture Finlandaise, devenue emblème de la ville

-depuis le XIIIème siécle,  plusieurs fois modifiée, et en rénovation constante, toujours en usage poru le culte et les concerts ,

ici les  marques de 4 stades de construction
superbe voûte gothique du XIV ème (24 mètres)
belle fresque de style Romantique sur un des piliers du choeur

fresques du choeur de RW Eckman "père de la peinture Finlandaise"

Les nombreuses chapelles latérales sont devenues les mémoriaux des grands noms Finlandais, aussi bien évèques que militaires, et aussi celui de la Reine Karin Mandsdotter (1613)

une exposition temporaire: grands voiliers sur des manches de pioches

-avec un Musée magnifique. Hélàs ici les photos sont interdites.Les trésors ont beaucoup souffert du grand incendie de Turku en 1827 et des guerres.
 Deux statues en bois très émouvantes par leur sublime beauté : une Piéta d'origine Allemande  (1380-1400) très expressive, et une rarissime statue ( 1480, école de Bernt Notke) de Ste Anne, qui porte sa fille Marie sur ses genoux, Marie portant elle-mème le Christ enfant. Je n'ai jamais vu une telle représentation.

"l'Amour triomphe de tout"


Aucun commentaire: