samedi 24 septembre 2016

Arnaque et déceptions à Utö

Le Maitre du port de Aspö nous avait prévenus: "à Utö, prenez de l'eau au premier ponton, et allez ensuite au quai juste derrière le bateau-pilote " Nous nous amarrons au premier ponton et commençons à faire le plein.Arrive un quidam qui sans se présenter me dit tout de go:  
-ah, vous prenez de l'eau. C'est cher ici, ça fait 25 euros pour le ponton, l'électricité et l'eau. -bonjour, d'abord . Et au quai là -bas? 
-même prix, 25 euros. Mettez-vous au coin du quai.Allez-y, je vous attends 
Plein fait , nous y allons, juste derrière un des 3 Pilotes.Un panneau indique : place réservée pour l'hôtel. Je lui demande: 
- et de l'autre côté du quai, même prix? 
-"presque" le même, mais sans l'eau. Elle est très chère ici, 20 euros le mètre cube.Bla-Bla-bla. 
Je lui parle d'Aspö où nous sommes restés 5 jours 
-j'ai aussi un Summer cottage à Aspö, avec ponton, eau de mon puits, électricité. J'ai aussi une maison à Skiathos (Grèce, ndlr)....
 Et moi, confiant, honnète et un peu poire,je dis OK, j'irai payer à l'hôtel ,car je savais que c'était le proprio. 
Cruelle déception ! Quelques mètres après, une affiche signale :place de quai 15 euros avec électricité, à payer au magasin-qui-vend-tout.

 Et plus tard nous avons vu l'hôtel: ce sont les bâtiments en béton de l'ancienne garnison, à peine transformés...
 Et nous allons de déception en déception. 
-D'abord tout est écrit uniquement en Finnois, rien en Suédois. Au magasin, tout de mème ,un petit fascicule en suédois sur l'histoire de l'île est illisible.Mes services sont en train de tenter une traduction. 
-Le phare, très particulier car c'est le premier de Finlande, ne se visite qu'avec un guide, évidemment fermée. Dommage, il est particulier par la présence d'une chapelle tout en haut , au troisième étage.Un premier phare a été détruit pendant la guerre de 1809, et celui-ci reconstruit en 1814

 
la petite maison en haut est la chapelle
 
 -toute l'île est remplie de stigmates de la présence de militaires: canons encore présents partout, zones interdites, 3 tours radars , bunkers, abris de munitions, tour de guet.Et des caméras partout.En fait l'ile était une base militaire Russe en 1912, puis militaire Finlandaise .Les différentes constructions viennent des deux occupations.
il y en a partout, et ils ne semblent pas vieux ni hors d'usage...
 

 
 
non, ce n'est pas une jolie terrasse mais un bunker camouflé
 -Le bàtiment des pilotes est en béton brut, très moche.
 
des antennes radar partout
 
 -La Chapelle a été construite pour éviter aux personnes âgées de devoir monter au phare.Ici est commémoré un acte de bravoure des îliens: la veille de Noël 1947, par une violente tempète de neige, un bàtiment américain en perdition a été secouru par des pécheurs, qui ont sauvé 38 marins . Une lettre de reconnaissance de l'attaché américain à Helsinki est affichée en deux langues dans la Chapelle.
la cloche est gravée en Russe

 -le Cimetière est ici aussi surélevé, et porte des noms uniquement suédois.
 
 Mais il y a quand mème dans ce marasme quelques images sympathiques, le vieux quai construit par les Russes,
 
 les petites cales des pécheurs...
et plusieurs photographes d'oiseaux attendant la transhumance (ils sont bredouilles) 
 


la tour de guet derrière les maisons

oui, on chasse encore le phoque en hiver


bateau déjà rentré pour l'hiver
 

1 commentaire:

S/Y Belisama a dit…

Comment a réagit Pirate à votre dernière photo?