mercredi 17 août 2016

Une petite visite de Kokkola

Les vacances de notre équipière Sylvie se terminent. Nous l'accompagnons à la gare de Kokkola ( en Suédois) ou Karleby (en finnois), pour un trajet Helsinki-Stockholm-Paris
la vieille gare en bois a été rénovée, mais elle est vide: que des automates pour les billets et le café.Et le train moderne à double étage a bien entendu le Wifi.






 Les mèmes maisons qu'à Raahe, sans porte sur la rue.

sauf celle-ci

petits miroirs pour voir sans ètre vu, comme en Hollande


l'ancien canal d'accès au premier  port, mais la terre a monté


Le long de ce canal, restent encore tous les hangars de pécheurs, reconvertis en maisons de week-end, mais sans fenètres





Ceci n'est pas un Skipper






La Finlande a été le premier exportateur européen de goudron à partir du bois, depuis les années 1600, et Kokkola a été le plus grand port de commerce du  goudron, nécessitant trois fois le déplacement du port vers la mer du fait de la remontée de la terre.Et tout a périclité quand les bateaux en fer sont apparus, sauf pour le traitement des poteaux.


il reste ces plaques de goudron du dernier stockage
L'escarmouche de Halkokari en 1854 a été un moment important dans la guerre entre les Anglais et les Russes. Les Anglais sont venus en force pour négocier la reddition des Finlandais et la destruction de la ville comme pour Raahe, mais la nouvelle était arrivée avant eux. Un Négociant a pris la téte de la résistance, a armé et camouflé des défenses et des canons, et les  Anglais ont été décimés.

Et en 1934 un Mémorial a été érigé  sur les lieux de la défaite Anglaise




Et nous repartons, dans un chenal peu profond! Vive le dériveur integral.


Aucun commentaire: