dimanche 21 août 2016

Un "kit" de navigation en Scandinavie

Je retransmets ici ce que j'ai appris de mes amis rencontrés un peu partout, pour survivre confortablement en Suède et Finlande. Certaines particularités de ces beaux pays justifient quelques équipements spéciaux. Si vous avez d'autres idées, ou si j'ai oublié quelque chose, please contact me!

MaJ janvier 2018

  • il y  a bien sûr des ports aménagés, mais aussi beaucoup de "natural harbours",de mouillages, et de vieux petits ports de pèche ou de Pilotes.
-l'amarrage le plus fréquent est étrave à terre (quai ou arbre...) . Il est souvent mème interdit d'ètre "alongside" = à couple du quai .A noter qu'il n'y a pas de marée.
Il faut donc pouvoir descendre: l'échelle d'étrave est indispensable. Sur Cybèle j'ai choisi celle-ci, dont les crochets rentrent dans le renfort antérieur de mon ancre Delta 25kg.
Echelle Båtsystem
 -amarrage aux cailloux: collection de pitons (et un marteau!) quand il n'y a pas des anneaux ou des pitons déjà fixés. Certains guides de navigation indiquent la position des anneaux.

celui de gauche est le mieux, celui de droite réglable pour les très grosses fentes


-et s'amarrer par l'arrière : ancre arrière à poste ,ou crochet pour attraper les anneaux de bouées.

difficile à remplacer!


je préfère un crochet ouvert

Utilisation de ce crochet: l'équipier au maitre-bau tient le crochet et son amarre en dehors de tout, le barreur passe au ras de la bouée, l'équiper croche l'anneau de la bouée et làche le crochet ++ puis va à l'avant. Le barreur reprend l'amarre du crochet e tla règle selon la distance .
-la sangle sur enrouleur (si possible en inox, les enrouleurs plastique cassent à la longue) est très pratique, pour mouillage ou crochet ou à terre

. ici 50m ,résiste à 3800kg

Voir aussi ici un article plus récent

  • -l'électricité au quai ou au ponton, deux soucis: parfois la borne est loin (2ème rallonge nécessaire) et parfois les prises sont non "européennes": un jeu adaptateurs est nécessaire: europe/2P+T ou  le contraire.Il est conseillé d'avoir 1 ou + autres  modes de charge de batteries: éolienne, panneaux, groupe , hydrolienne...
  • de mème pour l'eau: il y a souvent des tuyaux installés (du moins en saison, qui est courte) mais parfois loin: raccords de différents calibres
  • cartographie: je pense que la meilleure solution est une deuxième carto électronique type Navionics sur tablette avec GPS,toujours à jour, facile à consulter, et autonome par rapport au traceur. Elle permet aussi de  planifier la route. Ma règle: si doute, toujours respecter les bouées  (hydrographie incomplète dans certaines zones, voire non faite comme en Finlande) et les routes indiquées.
  • Les guides (voir ici) sont indispensables mais difficiles parfois à trouver en Anglais. Je viens de mettre à jour la liste.
  • santé: lutte contre les moustiques ( voir dans la page trucs), et vaccination contre les tiques ++, peu chère, efficace, dispo partout. Carte Européenne de santé à jour.
  • un chauffage d'appoint est parfois plus que confortable, mème en été
ici mon  Refleks
 on a aussi des radiateurs électriques, si nous sommes connectés au ponton
  •  La tente complète sur le cockpit est très utilisée.Elle s'installe en moins de 10 minutes. Au minimum un bimini .
  • Internet: nous avions choisi un petit hub ( TP Link) et une carte SIM du pays visité (Tre pour la Suède et Saunalahti pour la Finlande) , avec un abonnement prépayé mensuel.MaJ 2017: fin du roaming, nos téléphones français ont fonctionné preque partout (en partage de connexion). Nous avons  aussi l'antenne BadBoy qui capte les wifi des ports, des restaurants, bars, ferries...
  • Tout le monde parle partout anglais, mais il est intéressant d'avoir un petit dico local
  • carte bleue acceptée partout, mais vérifier les frais de change pour la Suède (ma Banque Populaire ne prend pas de frais, mais ...) Frais hors zone euro
  • La météo est souvent approximative, (effets de côtes?  ) il faut la prendre souvent (Weather 4D pro et Navtex)
  • enfin, il est faux de dire que les Scandinaves sont froids et distants: nous y avons beaucoup de très bons amis, toujours prèts à nous aider.

Maintenant,avec un budget supplémentaire, (mais...) , j'aurais pris l'option du liston alu rapporté (pour l'Allemagne et le Danemark) et un support d'ancre arrière  comme celui-là

 La plupart des Suédois ont un guindeau arrière et un mouillage tout intégré dans un coffre, et parfois pas de mouillage avant!Cybèle a une ancre Fortress Alu (ou une Delta 16kg) ficelèe sur le support du Windpilot.

Aucun commentaire: