jeudi 11 août 2016

fin de l'Escapade en pays Sàmi



Pour ceux qui s'inquiétaient, nous avons survécu au mauvais temps et sommes repartis.
Je reprends la rédaction de la fin de notre périple en voiture


--------
Nous poursuivons la descente de la rivière Törne, qui marque la frontière entre Finlande et Suède.

petit arrèt pique-nique sur Kengis Bruk, ancienne scierie et moulin


le bief du moulin




Puis un autre coup de coeur, Kukkula , autrefois important centre de vie autour des rapides, lui aussi juste à la frontière.
il regroupait pécheurs, ouvriers chargés de la flottation du bois, scieries, forge, moulins, ...et était un lieu de rencontres, de marchés, d'organisation sociale.



un petit café?
 Deux moulins à farine entrainés par roue ont été installés en 1840 et 1850, tournant 24/24 en automne et servant aussi à récolter les taxes payées en farine et en grains. Il y avait aussi une machine à battre la laine(?stamp hammer)
la chambre du meunier

machine à tailler des shingles (tuiles en bois)




La scierie  a commencé en  1903 , entrainée elle aussi par l'eau de rapides et alimentée en bois flotté. Elle s'est arrètée en 1970.

scie en long

ancètre de dégauchisseuse


 Le Musée maritime est très riche, mais je n'ai pas eu le temps de tout voir. Très bien fait , mise en scène géniale, tout sur la faune de rivière et les métiers de l'eau
piège à saumons et autres poissons d'eau douce

ancienne "épuisette" à saumon

répnovation  par le bas, d'une maison de pècheur


le geste auguste du pècheur de saumon: ces poissons reviennent dans la rivière où ils sont nés, et se reposent dans des trous au fond du lit de la rivière



Aucun commentaire: