mercredi 6 juillet 2016

Ulvön 2


Coincés pour coincés, on va visiter l'ile avec nos amis.
Une grande promenade à vélo ( 8 km ) nous amène à Sandviken, village de pécheurs au nord de l'ile.

ciel somptueux





 les anciennes maisons de pécheurs, sont réhabilités comme sites de vacances.

La skippette et Helen se baignent. the water was "ice-melted"
petite histoire intéressante, tous les villages de pécheurs avaient une petite chapelle qui servait aussi de lieu de réunion, pour définir les autorisations de pèche, et pour stockage en hiver. Obligation d'assister aux offices sous peine d'amende.Défense de pécher le dimanche. Les autres jours, départ seulement au son de la cloche de la chapelle.

cyclistes fourbus 

Pour Couinette et Eric

au retour, petit arrèt dans une auberge-bibliothèque






 Le lendemain pour entretenir la forme, ascension du Lotsberget qui domine le sound. C'était le lieu de la vigie des pilotes (pilote = lotse)









Et en descendant, une autre chapelle, magnifique perle de 1622. Les peintures sont de 1719.

la classique pyramide des àges. Ici jusqu'à 100 ans.


Jésus et la pèche miraculeuse

magnifique ex-voto



détail de la chaire


 Je manque de qualificatifs...

La chapelle a failli ètre démolie en 1888, mais finalement est restée debout, et sa restauration a été aidée par le roi Oscar II.Finalement elle a été achtée par le Musée du Vastnorrland et donc sauvée.


Quelques images du Musée des pécheurs, avant que mon appareil photo ne rende l'àme définitivement.


 Tous les bàtiments de pécheurs étaient faits sur le mème modèle: en bas , hangar pour le bateau (pouvant ètre hissé au dessus  de l'eau pendant la période de glace)et pour remiser les engins de pèche, au dessus,  logement pour les marins , et derrière, habitation du pécheur et de de sa famille.






Le Surströmming est le fameux hareng fermenté, qui n'est pas apprécié de tous, mème de certains Suédois. C'est à Ulvön que sa commercialisation a commencé, au départ par faute de sel, très cher.



l'autel en trompe-l'oeil de la nouvelle église







.

Aucun commentaire: